Notre site Internet utilise des cookies.

La Cène de De Vinci

Située dans le monastère dominicain Santa Maria Delle Grazie à Milan, la Cène est l’une des peintures les plus célèbres au monde.

La Cène a été peinte à la demande du Duc de Milan (également son mécène), Ludovico Sforza. De Vinci a commencé sa fresque en 1495 et, comme à son habitude, a travaillé lentement avec de longues pauses entre chaque session jusqu’au dernier coup de pinceau en 1498.

La Cène illustre l’épisode biblique du même nom, le dernier repas pris par Jésus et les douze Apôtres avant sa capture et crucifixion. Plus spécifiquement, la fresque illustre les instants suivant la prédiction faîte par le Christ de la trahison imminente de l’un de ses disciples. Chacun réagit à l’annonce avec différents degrés de colère, d’horreur et de stupeur.

La scène doit être vue non pas comme un instant figé, mais comme un amalgame de moments successifs.

Chaque disciple réagit d’une manière distincte que de Vinci pensait adaptée à sa personnalité, faisant de la Cène une étude sophistiquée d’un éventail d’émotions humaines au sein d’une structure trompeuse dans sa simplicité.

Ce moment est aussi celui de la création de l’Eucharistie, le Christ partage le pain et le vin qui deviendront les symboles utilisés pour ce sacrement chrétien encore pratiqué à ce jour.

La Cène est également le fruit d’une expérience ratée.

Pour créer cette œuvre unique, de Vinci a fait de longues recherches, créant d’innombrables esquisses.
Les grands maîtres de la renaissance réalisaient leurs fresques sur de l’enduit encore frais. Cependant, Léonard de Vinci a renoncé à cette technique pour plusieurs raisons : il voulait obtenir une peinture plus lumineuse et avait besoin de beaucoup plus de de temps que ne le permettait la méthode « buon fresco », qui forçait l’artiste à finir son travail avant que l’enduit ne sèche.

La technique utilisée par de Vinci et certains facteurs environnementaux ont contribué à la détérioration de la Cène.

Durant les siècles qui ont suivi, la fresque a subi d’autres dégâts. La Cène a fait l’objet d’un certain nombre de restaurations en 1726, 1770, 1853, 1903, 1924, 1928 et 1978.

Après des siècles de mauvais traitements, la Cène a été soumise à une restauration aussi approfondie que controversée qui a duré 20 ans jusqu’en 1999.

Aujourd’hui, la célèbre fresque murale est devenue l’une des attractions les plus prisées de la ville. L’église Santa Maria Delle Grazie est ouverte au public tout au long de l’année. On ne visite pas Milan sans aller admirer cette œuvre inestimable.

Combien coûtent les billets pour la Cène ?

Un billet pour voir la Cène coûte 10€ par personne + 2€ de frais de réservation.
Un billet à tarif réduit au prix de 4€ (2€ + 2€ de frais de réservation) est disponible pour les citoyens de l’UE et de l’EEE âgés de 18 à 25 ans.

Les billets pour la Cène doivent être réservés en ligne car l’accès est limité à 25 personnes par créneau de 15 minutes. Seulement 1 300 personnes ont l’opportunité de voir la Cène chaque jour.

Il est possible d’acheter vos billets sur le site officiel (uniquement disponible en Anglais et en Italien), mais il faut savoir que les stocks s’épuisent très rapidement. Mais pas d’inquiétude, si toutes les places sont vendues sur le site officiel, beaucoup d’autres prestataires en proposent en ligne. Vous pouvez utiliser TourScanner pour comparer les offres.

Est-ce que cela vaut la peine de faire une visite guidée de la Cène ?

Absolument.

Vos billets seront achetés et pris en charge par votre agence, vous n’avez plus qu’à vous présenter sur place. Les billets pour la Cène sont souvent épuisés sur le site officiel à cause de la capacité d’accueil limitée de l’église Santa Maria delle Grazie où se trouve l’œuvre. Souvent, la seule façon de voir la fresque est de passer par une agence proposant des visites guidées.

De plus, aucune information écrite n’est affichée dans l’église Santa Maria Delle Grazie. Si vous avez un guide local avec vous, il y aura quelqu’un pour répondre à toutes vos questions.

De nombreuses visites guidées incluent également d’autres sites à Milan –qui n’aime pas gagner du temps ?

Existe-t-il des billets combinés ?

Vous voulez profiter au maximum de votre séjour à Milan ? Vous pouvez trouver des billets combinés comprenant d’autres attractions en plus de la Cène.

Vous pouvez visiter la magnifique église Santa Maria delle Grazie avant d’explorer le château médiéval de Sforza, admirer la cathédrale gothique de Duomo, ou encore découvrir les trésors cachés de la Renaissance Milanaise avec un guide local.

Profitez de ces billets combinés pour économiser du temps et de l’argent en visitant les sites les plus réputés de Milan !

Comment s’y rendre ?

La Cène se trouve dans l’église Santa Maria delle Grazie. Il est heureusement très facile de s’y rendre :

Les tramways 18 et 24 s'arrêtent à Corso Magenta - Santa Maria delle Grazie.
Les stations de métro Conciliazone et Cadorna sur la ligne MM1 et la station Cadorna sur la ligne MM2 vous déposeront relativement près du site. Suivez la rue Corso Magenta jusqu’au « Cenacolo Vinciano » qui est bien indiqué.

L’église est également accessible depuis la Stazione Centrale sur la ligne verte (MM2), ou à 20 minutes à pied depuis la cathédrale de Duomo.

Quelles sont les heures d’ouverture ?

L'église Santa Maria delle Grazie est ouverte au public du mardi au dimanche entre 8h15 et 19h. Le dernier groupe est admis à 18h45.

Pour être autorisés à entrer, les visiteurs doivent respecter le créneau horaire choisi lors de la réservation des billets.

Les visiteurs doivent arriver au moins 20 minutes avant l'heure prévue de leur visite.

Notez que l’entrée seule à l'église de Santa Maria delle Grazie est gratuite.

Ce que vous allez voir

Durant l’épisode biblique du même nom, le Christ annonce aux apôtres que l’un d’entre eux le trahira avant le lever du soleil. La Cène de Léonard de Vinci illustre les instants suivant cette révélation.

Chaque disciple réagit d’une manière distincte que de Vinci pensait adaptée à sa personnalité. La Cène est, en plus d’être l’une des images les plus reconnaissables au monde, une étude sophistiquée des émotions humaines.

Ce moment est également celui de la création de l’Eucharistie, le Christ partage le pain et le vin qui deviendront les symboles de ce sacrement chrétien encore pratiqué à ce jour.

Des siècles de détérioration ont fragilisé la peinture malgré les 22 ans de restauration achevés en 1999.

  • Veuillez noter que les réservations sont obligatoires pour voir la Cène. Celles-ci doivent être faites en ligne et la capacité d’accueil du site est limitée. On vous conseille de réserver le plus tôt possible pour vous assurer d’obtenir des billets.
  • Il serait dommage de manquer l’occasion d’admirer ce chef d’œuvre. Si toutes les places sont vendues sur le site officiel, beaucoup d’autres prestataires en proposent en ligne avec des visites guidées. Vous pouvez utiliser TourScanner pour trouver celle qui vous convient le mieux.
  • Des audioguides sont disponibles en Français, Italien, Anglais, Espagnol et Allemand. La location coûte 2.50€ par exemplaire et 4.50€ pour deux.
    L’enregistrement dure 15 minutes, le temps d’une visite. C’est une bonne solution pour ceux qui ont un budget limité.
  • L’église Santa Maria delle Grazie reste un lieu de culte et vous devez respecter le code vestimentaire pour être autorisés à voir la Cène. Les hommes comme les femmes doivent avoir les épaules et les genoux couverts à tout moment. Les shorts, débardeurs et minijupes sont formellement interdits. Tenue correcte exigée.
  • Les bagages volumineux ne sont pas autorisés au sein de l’église et il n’y a pas de vestiaires pour les stocker le temps de la visite. Vous pouvez cependant amener des sacs de petite taille et laisser vos boissons et petits objets dans des casiers gratuits.